Welcome Message
Bienvenue sur Alicia Vikander France, votre première source francophone concernant l'actrice oscarisée suédoise Alicia Vikander depuis plus de cinq ans. Vous retrouverez sur le site toute l'actualité professionnelle de l'actrice à travers des traductions, des photos et des vidéos. L'équipe vous souhaite à tous une très bonne visite sur le site.
Latest images
LV-talentinfluencerdiner-022.jpeg
LV-talentinfluencerdiner-021.jpeg
LV-talentinfluencerdiner-020.jpeg
LV-talentinfluencerdiner-019.jpeg
LV-talentinfluencerdiner-018.jpeg
LV-talentinfluencerdiner-017.jpeg

 
LA MUSE MODE
Confidences de l’actrice qui ne cache pas son admiration pour le plasticien américain Jeff Koons.

ELLE. Quelle a été votre réaction en découvrant la collection Masters?
ALICIA VIKANDER. L’esprit avant-gardiste de cette collection me fait penser au travail de Nicholas [Ghesquière] pour Louis Vuitton, quand il part de pièces très classiques pour se rendre dans un nouvel âge. Ce n’est pas un simple sac que les jeunes arboreront, c’est aussi une de leurs peintures favorites qu’ils partageront avec tout le monde.

ELLE. En art, êtes-vous plutôt contemporaine ou classique ? Jeff Koons ou Leonard de Vinci ?
ALICIA VIKANDER. Je suis une grande admiratrice de l’oeuvres de Koons. J’aime le joie qui se dégage de ses sculptures et la façon dont il joue avec les matières. La peinture classique m’interesse aussi. J’ai un rapport très personnel à “Mona Lisa”, car ma mère, architecte, m’a beaucoup parlé de l’histoire de ce tableau quand j’étais enfant.

ELLE. Jeff Koons trouve que vous incarnez une “Mona Lisa” contemporaine, vous le prenez comment?
ALICIA VIKANDER. C’est un sacré compliment de sa part. La force de “La Joconde” réside dans l’infinité d’histoires qu’elle raconte uniquement à travers son regard et son sourire. La plus grande difficulté que rencontre un acteur, et sa plus grande ambition, c’est de parvenir à exprimer des émotions intenses avec de très simples expressions. C’est ce que je m’efforce de faire.

ELLE. Un souvenir particulier du tournage de cette campagne ?
ALICIA VIKANDER. Nous avons réalisé ses images dans un désert de sable près du Cap, en Afrique du Sud. Un lieu lunaire ou le soleil était si fort qu’on avait du mal à ne pas fermé les yeux. J’étais assez gênée de jouer l’artiste à la place du maître de la photo ou l’on me voit pendre Jeff Koons avec une peinture argentée miroitante, en clin d’oeil à son oeuvre. On s’est beaucoup amusés. Koons est quelqu’une d’extrèmement généreux et ouvert. Il s’interessait au travail de tous sur le shooting.

ELLE. Vous tournez Tomb Raider en ce moment et présenterez bientôt à Cannes un film que vous avez vous même produit. Trouvez vous votre équilibre dans ses grands écarts.
ALICIA VIKANDER. J’essaie de vivre le maximum d’expérience dans le cinéma. J’aime autant les rôles forts en émotions que ceux qui exigent de gros efforts physiques, comme Tomb Raider. Ce rôle est une première pour moi, cela me rappelle mes années en tant que danseuse. Le film que je produis par ailleurs est un choix de coeur puisqu’il est signé par la réalisatrice suédoise Lisa Langseth, qui m’a donné ma chance en m’offrant mon première rôle au cinéma dans Pure. Je la respecte infiniment. 

Ecrit par Marion Vignal pour ELLE France | 14 avril 2017 | Retranscrit par Alicia Vikander France ©