Alicia Vikander France - Votre unique source francophone sur l'actrice suédoise Alicia Vikander
Welcome Message
Bienvenue sur Alicia Vikander France, votre unique source francophone concernant l'actrice oscarisée suédoise, Alicia Vikander. Connue pour ses rôles dans 'Ex-Machina', 'The Danish Girl', 'Jason Bourne' et 'Tomb Raider'. Vous pourez suivre sur le site toute l'actualité professionelle de l'actrice à travers différents supports, tels que des photos, vidéos, traductions, etc. L'équipe vous souhaite à tous une excellente visite sur le site.
Latest Pictures
AVbyGW.jpg
001~246.jpg
022~56.jpg
021~58.jpg
020~60.jpg
019~64.jpg

Forte, sophistiquée et fougueuse. Une discussion franche avec Alicia Vikander à propos de l’égalité des sexes dans les films, de la différence entre le petit et grand écran, et la définition de ce qu’elle trouve sexy.

« Cela sauve la vie ! » s’exclame Alicia Vikander. Je lui ai amené l’un des ventilateurs pliables de Buro 24/7. « Je collectionne les ventilateurs de partout dans le monde » confesse t-elle, tournant le ventilateur dans ses mains cherchant à ouvrir le plastique. Et quand j’offre de l’aider elle amène le plastique à sa bouche et le déchire avec les dents. « C’est bon » dit-elle en souriant. « Je l’ai arraché ».

Le cadeau déballé, elle se détend. Les jambes croisées, les cheveux élégamment coiffés en un chignon bas et assise sur une chaise en or Tiffany au troisième étage du « ArtScience Museum » à Singapour -le même lieu ou se trouve l’exposition « SerpentiForm » pour laquelle elle officie en tant qu’ambassadrice de la marque- chaque mouvements de main révèle les diamants Bulgari de son bracelet Serpenti; chaque mouvement de tête dévoile des boucles d’oreilles brillantes Serpenti. Alicia Vikander est étincelante.

L’actrice suédoise possède une beauté hypnotique – toute la sophistication d’une étoile du cinéma que vous pourriez attendre d’une lauréate d’un Oscar. (Elle a gagné l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de Gerda Wegener dans The Danish Girl).

Pourtant, alors que notre conversation s’étant de, jouer Lara Croft dans Tomb Raider (sortie prévue pour mars 2018) à son bijou le plus précieux, ce qui me captive le plus à propos de cette ancienne danseuse est sa force et son esprit indomptable.

Avec l’une des actrices les plus travailleuses aujourd’hui, nous avons parlé avec honnêteté de l’égalité des sexes, de ce que les femmes portent et qui ne devrait pas définir leur sensualité et des différentes dynamiques entre le petit et grand écran.


♦ C’est votre première fois à Singapour. Avez-vous eu l’opportunité de goûter à la nourriture locale ?

J’en ai très envie. Je suis gourmande. Une de mes sœurs a déménagé ici, mais malheureusement elle est partie il y a trois jours donc je l’ai manqué -elle devait retourner en Europe- mais elle m’a envoyé une liste de recommandation. L’un d’eux est Odette. C’est près d’ici ?

♦ Oui, très près. C’est dans la National Gallery de Singapour.

Cela en dit beaucoup sur la culture, la nourriture locale en réalité.

♦ Il y a beaucoup de « street food » que vous devriez essayer, comme onde-onde et kueh lapis. Je vous enverrais une liste également.

Oui merci ! J’adorerai.

♦ Quelle a été votre première expérience avec la maison Bulgari ? Était-ce un cadeau ? Était-ce quelque chose que votre mère a porté ?

Vous savez, je crois que ma première expérience était …eh bien ma mère est une actrice [Maria Fahl Vikander] et j’ai connue le monde et l’héritage du cinéma en grandissant. Et sans le savoir, je pense que c’était au milieu de mon adolescence que j’ai réalisé que les actrices que j’ai admiré en grandissant – d’Ingrid Bergman (qui vient de mon pays) à Audrey Hepburn en passant par Elizabeth Taylor et Rachel Weisz– ont toute fait partie de l’histoire de cette marque. Et notamment la gamme Serpenti. Depuis mon adolescence elle est la pièce emblématique qui défini la maison Bulgari.

♦ En parlant de Serpentini de Bulgari, c’est connu pour être élégant et sexy. Vous venez de terminer le tournage de Tomb Raider, où vous incarnez un personnage principal féminin fort et connue pour porter un débardeur. Vous considérez-vous sexy ? Est-ce un adjectif avec lequel vous êtes confortable ?

Je trouve que c’est intéressant. Vous êtes celui qui associe les mots « débardeur » et « sexy » dans la même phrase.

♦ [Rires] Vous ne trouvez pas les débardeurs sexy ?

Ce que je trouve sexy est quelque chose de plus profond et qui a une certaine sensualité. En particulier quand on parle des femmes. Honnêtement je pense que c’est plus à propos de l’autonomie que des débardeurs [rires]

♦ Très juste.

Vous savez, j’apprécie les femmes et les hommes qui se lèvent, qui affirment leur propre personnalité et qui s’expriment eux même. Et pour Lara Croft, depuis que j’ai joué au jeu Tomb Raider quand j’avais une dizaine d’années, j’ai toujours aimé que ce soit une femme qui n’abandonne jamais. Même quand elle tombe elle se relève, elle se relève encore. C’est pour moi, très sexy. C’est vraiment quelque chose que j’espère communiquer. Angeline Jolie l’a fait brillamment dans les premiers films, et maintenant avec ce « nouveau » jeu depuis 2013, qui est plus une histoire sur les origines, vous avez de quoi en découvrir plus sur ce personnage tant aimé. J’espère que nous ferons honneur à ce qui a déjà été fait, tout en présentant quelque chose de frais et de nouveau.

♦ A quel point avons-nous évolué à propos de l’égalité des sexes dans les films ?

Je pense que nous avons un long chemin à faire. Mais je pense que c’est merveilleux de voir une plus grande versatilité dans les rôles féminins maintenant, qui est le produit de cette prise de conscience à propos de l’égalité des sexes. Depuis que je fais des films en langue anglaise -qui est quelque chose que je n’aurais jamais cru possible, grandissant dans un petit pays comme la Suède- j’ai l’impression qu’il y a un changement. J’ai récemment souligné que je n’avais pas travaillé avec beaucoup de femmes. Beaucoup de gens disent « Oh, tu joue un personnage principal féminin fort » mais si vous regardez les films que j’ai fait, j’en ai fait cinq où j’ai le rôle principal et où je n’ai pas une scène avec une autre femme. Cela en dit beaucoup sur la réalité.

♦ Pensez-vous que c’est un cas différent pour la télévision ? Avez-vous regardez Big Little Lies avec Nicole Kidman et Reese Witherspoon ?

Oui je l’ai regardé.

♦ C’était fantastique. Des personnages féminins forts dans un casting principalement féminin.

A part pour Alex [Skarsgard] qui joue un personnage horrible -c’est un vieil ami- mais il était tellement génial.

♦ Pensez vous que la télévision offre plus d’opportunités aux femmes de développer des personnages intéressants comparé aux films ? J’ai remarqué qu’il y a plus de séries maintenant -comme Big Little Lies, Orange is the new Black ou The Handmaid’s Tale- qui offre des rôles féminins complexes.

Je pense qu’il y a plus de drames à la télévision maintenant parce que le public qui va au cinéma a tendance à être plus jeune, ils y vont pour vivre une expérience. Un gros film plutôt qu’un drame, ce qui, je pense est dommage parce que j’adore le cinéma. Mais je pense que ce que vous avez remarqué c’est que beaucoup de drames qui sont développés maintenant on plus de chance d’être distribués à la télévision, parce que c’est comme ça que nous regardons les drames maintenant, nous les regardons à la maison. Je pense que c’est parce que la manière -dont le contenu est maintenant distribué- est différente.

♦ Vous avez raison. Observation intéressante.

Avec Lara Croft c’est un privilège incroyable de jouer un personnage aussi emblématique. Mais je me souviens quand j’ai vu The Hunger Games il y a quelques années je me suis dit « Wow ! Cela montre qu’un film commercial peut être un succès avec un rôle féminin principal ».

♦ Retournons aux bijoux, préféreriez vous en recevoir un en cadeau ou vous l’achetez vous même ?

Est-ce que je peux dire, offrir à quelqu’un ?

♦ Oh c’est bien !

C’est marrant ! La meilleure chose c’est d’offrir aux autres.

♦ Et pour la réaction que vous avez …

C’est toujours stressant, vous ne pouvez être totalement sûre que cela plaira, mais vous avez quand même un feeling. Et quand ça marche c’est cool.

♦ Pouvez-vous partager un moment où vous avez offert un bijoux à quelqu’un que vous aimez ?

J’ai offert à ma mère une très belle robe. Ce n’est pas un bijoux mais il y avait beaucoup de brillants dessus. Elle l’a porté aux Oscars et elle était … magnifique.

♦ Quel est le bijoux le plus sentimental que vous possédez ?

Les parents de ma mère sont malheureusement décédés quand elle était très jeune, donc je n’ai jamais eu la chance de les connaître. Mais elle avait une tante, une grande tante qui a été un substitut à mes grands parents, elle avait 95 ans quand elle nous a quitté il y a quelques années. Elle était finlandaise et elle avait échappé à la guerre, et elle avait ce bracelet fait de vieilles pièces -qui ont plus de cent ans- et ces pièces sont assemblées ensemble d’une manière spécifique. Ce n’est pas à propos de la valeur des pierres ou des matériaux, mais c’est à propos des souvenirs et de l’histoire derrière ce bijoux qui lui donne de la valeur à mes yeux.

♦ Avez vous une tradition avec les bijoux pour commémorer les différentes étapes de votre vie ?

Je ne l’ai pas fais pour mes derniers rôles, mais seulement parce que j’ai été très occupée, mais j’achète des bijoux ou des objets pour ma maison pour chaque films que j’ai fait depuis que j’ai commencé à travailler au cinéma.

♦ Quel genre de film recherchez-vous maintenant ? Tulip Fever sort bientôt ?

J’ai tourné ce film il y a quatre ans ! [Rires] Il sort enfin. J’ai eu sept films qui sont sortie en 2015 que j’ai tourné en trois ans et demi. C’est tellement étrange. Vous ne savez jamais quand un film va sortir. C’est différent pour chaque film – ils le planifient, il y a la post-production et parfois il sort rapidement et parfois cela prend des années.

♦ Quels sont vos plans pour après Singapour ?

Je vais allez au Toronto Film Festival. La compagnie de production que j’ai créé l’année dernière [Vikarious Production] à produit notre premier film [Euphoria] et il aura sa première à Toronto, ce qui est très excitant. J’ai travaillé avec une réalisatrice avec qui j’ai fais deux films suédois [Lisa Langseth] et c’est son premier film en langue anglaise.

♦ Avez-vous remarquez une récurrence dans les scripts qui vous attirent ou les films que vous cherchez à produire prochainement via Vikarious Production ?

Je pense que je n’aurais jamais été capable de prédire aucun des films que j’ai fais. Cela se fait au feeling. Vous lisez le script et vous êtes embarqués, soit par les personnages soit par l’histoire elle même. Mais de plus en plus cela est en rapport avec le réalisateur. Le visionnaire derrière l’histoire, parce que c’est tout …

♦ A propos de comment est raconté l’histoire ?

Oui c’est vraiment à propos de la manière dont c’est raconté. Et c’est également en rapport avec les acteurs. Faire un film est quelque chose de tellement collaboratif. Pour moi c’est toujours « Wow, je n’ai jamais mis les pieds dans un rôle comme ça auparavant ».

♦ Pour finir que feriez-vous 24h/24, 7j/7 ?

Dormir ! J’adore dormir. C’est génial.

♦ [Rires] Autre chose que vous pourriez faire toute la journée, tous les jours ?

Manger. [Rires]

♦ Quel est votre nourriture préféré ?

Oh, la pizza. Les pâtes. Le pain.

♦ En gros les glucides.

[Rires] Oui ! Un bon morceau de pain au levain avec du beurre c’est le meilleur.


Ecrit Par Norman Tan pour Buro 24/7 | 17 août 2017 | Traduit par Alicia Vikander France ©