Alicia Vikander France - Votre unique source francophone sur l'actrice suédoise Alicia Vikander
Welcome Message
Bienvenue sur Alicia Vikander France, votre unique source francophone concernant l'actrice oscarisée suédoise, Alicia Vikander. Connue pour ses rôles dans 'Ex-Machina', 'The Danish Girl', 'Jason Bourne' et 'Tomb Raider'. Vous pourez suivre sur le site toute l'actualité professionelle de l'actrice à travers différents supports, tels que des photos, vidéos, traductions, etc. L'équipe vous souhaite à tous une excellente visite sur le site.
Latest Pictures
AVbyGW.jpg
001~246.jpg
022~56.jpg
021~58.jpg
020~60.jpg
019~64.jpg

 

TILL DET SOM ÄR VACKERT


Titre français : Pure
Date de sortie française : 28 septembre 2011
Réalisateur : Lisa Langseth
Acteurs : Alicia Vikander, Samuel Fröler, Martin Wallström
Durée : 1h38
Genre : Drame
Nationalité : Suédois
Rôle : Katarina

Synopsis : Katarina a 20 ans et habite une sombre banlieue de Göteborg. Elle n’a pas terminé sa scolarité et redoute de finir comme sa mère. Un jour, elle tombe par hasard sur une vidéo YouTube avec une musique de Mozart et tombe immédiatement sous le charme de ce morceau. Elle parvient à se faire engager comme réceptionniste à la salle de concert de la ville. Adam, le chef d’orchestre, la remarque et, bien que celui-ci soit marié, ils entament une relation. Au début, Katarina est au septième ciel, mais elle réalise bien vite qu’elle est non seulement en train de mettre en jeu son ancienne vie, mais aussi la nouvelle identité qu’elle s’est forgée de toutes pièces. Elle se retrouve alors emportée dans une spirale de mensonges et d’imposture …


TRIVIA

• Lisa Langseth la réalisatrice, cherchait une actrice inconnue pour le rôle de Katarina.

• C’est le premier rôle au cinéma d’Alicia Vikander. Elle allait commencer des études de droits quand elle a décroché le rôle.

• Ce rôle lui a valu le prix de la “meilleure actrice” aux Guldbagge en 2011 (l’équivalent des Césars, Oscars en Suède).

• Pour son premier long-métrage, Lisa Langseth adapte la pièce de théâtre “L’Aimé”, qu’elle avait également mise en scène en 2004 au théâtre Elverket de Stockholm. La réalisatrice explique : “Le film et la pièce de théâtre sont deux œuvres totalement différentes. L’intrigue est la même, mais la pièce est un monologue qui se passe entièrement dans la tête de Katarina, dans un monde qui ne correspond en rien à la réalité. C’est difficile à rendre au cinéma, et j’ai dû réinventer la structure.”

BANDE ANNONCE